Allergie alimentaire : Un nouvel allergène chez le grillon

L‘allergie alimentaire est de nos jours quelque chose de fréquent. Une grande variété d’aliments sont susceptible de déclencher une allergie alimentaire. Les principaux aliments pouvant en être responsable sont le lait de vache, les arachides et oléaginaux, les fruits de mer ainsi que certains céréales et fruits. Qu’en est-il des insectes? Il est souvent dit, à juste titre, que les personnes allergiques aux fruits de mer devraient s’abstenir de consommer des insectes.

Comme les insectes sont également des arthropodes, les allergènes peuvent être semblables. Une étude a identifié un nouvel allergène potentiel spécifique à une espèce de grillon (Gryllus Bimaculatus). Que cela signifie-t-il? Est-ce une nouvelle allergie alimentaire?

allergie alimentaire grillon insectes comestbles


Les fruits de mer : une allergie alimentaire répandue

Daprès la FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations), les crustacés et fruits de mer font partie des allergies alimentaires les plus communes parmi 8 familles d’aliments potentiellement allergisantes tels que les oeufs, le lait, les arachides ou le soja.

Cette allergie alimentaire aux crustacés est plus répandue chez l’adulte que chez l’enfant. En effet, elle a la possibilité de se déclarer seulement pendant l’adolescence. Ces effets sont variés : De rougeurs, à la nausée jusqu’au grave, et heureusement très rare choc anaphylactique.

Comme pour les autres allergies alimentaires, le mécanisme n’est pas encore totalement compris et des recherches sont encore nécessaires. Comme souvent, les allergènes rencontrés sont des protéines. Les principales protéines ayant un fort potentiel allergisant sont les suivantes :

  • les tropomyosines, présentes dans les muscles et utilisées pour le mouvement
  • l’arginine kinase, importante pour le métabolisme énergétique.
  • les hémocyanines, impliquées dans le transport de l’oxygène.

Enfin et de manière moins répandue, la chitine, qui est un polysaccharide, présente au sein de la carapace des crustacés peut aussi être la cause d’une réaction allergique.

Et qu’en est-il du plus grand membre de la famille, les insectes comestibles?


Les crustacés et les insectes : 2 cousins pour une même allergie alimentaire possible

Les insectes et crustacés appartiennent au phylum le plus abondant et diversifié du monde animal (merci les insectes!), j’ai nommé : les arthropodes. Ils sont caractérisés par leurs exosquelettes, leurs corps segmentés ainsi que leurs appanages. Mis à part les insectes et les crustacés, les autres membres de cette grande famille sont les chélicerates (araignées, acariens, scorpions) et les myriapodes (millipèdes and centipèdes).

En accord avec cette promiscuité phylogénétique, la littérature disponible et les différentes études, les insectes et les crustacés semblent partager des allergènes en commun. Les tropomyosines, la chitine ainsi que l’arginine kinase, qui sont plus ou moins semblable à celles des crustacés, ont également été répertoriés comme allergènes potentiels chez les insectes. Une réaction allergique croisée peut ainsi subvenir après l’ingestion d’insectes chez une personne allergique aux crustacés et fruits de mer.

La littérature disponible à propos de l’allergie alimentaire et des insectes comestibles est encore peu fournie. La plupart des réactions allergiques répertoriées proviennent le plus souvent après un contact physique ou une inhalation de poussière d’insectes.

Comme principe de précaution et en adéquation avec les études disponible, c’est ainsi que l’EFSA (European Food Safety Agency) et l’ANSES, dans leurs rapports respectifs, déconseillent la consommation d’insectes aux gens allergiques aux crustacés, fruits de mers et acariens.

Une étude publiée en octobre 2015 a permis d’identifier un nouvel allergène chez une espèce de grillon. Cet allergène a été retrouvé chez leGryllus Bimaculatus et serait spécifique aux insectes. Faudrait-il se méfier et prendre des précautions supplémentaires contre cette possible nouvelle allergie alimentaire?


Un nouvel allergène pour une nouvelle allergie alimentaire?

Ce nouvel allergène spécifique du grillon est aussi une protéine. Cette protéine fait partie de la famille des “héxamérines”.

Les héxamérines sont souvent mentionnées comme “protéines de stockage” et ont été retrouvées chez toutes les espèces d’insectes. Elles servent à stocker et fournir de l’énergie pendant les périodes où l’insecte se nourrit moins comme durant la nymphose, les mues ou à l’état adulte. On croit également qu’elle a une importance pour déclencher la nymphose. Du fait de sa forme et de sa taille, on a émis l’hypothèse que cette famille dériverait de l’hémocyanine présente chez les crustacés.

En fait, ce nouvel allergène spécifique au grillon est un dérivé d’un allergène reconnu chez les crustacés. C’est plus comme une nouvelle “variation” d’une allergie aux crustacés, je peux continuer à manger mes insectes comestibles sans crainte!

Ce nouvel allergène a été identifié chez une espèce de grillon. Qu’en est-il des autres espèces? Le Gryllus Bimaculatus est couramment élevé et consommé en Thaïlande contrairement à l’Europe et les Etats-Unis où d’autres espèces sont plus communes. C’est sûrement pour cela qu’il ne fait pas partie de la liste des 10 espèces d’insectes autorisés à la vente pour la consommation humaine mise en place pour la Belgique. D’autres grillons lui ont été préférés comme le grillon domestique (Acheta Domestica) et le grillon à ailes(Gryllodes Sigillatus).

Cela ne signifie pas que la consommation de ce grillon est moins sûr, c’est simplement que c’est cette espèce qui a été prise pour l’étude. Différentes sortes d’héxamérines ont été identifiées chez tous les insectes, c’est donc plus que probable qu’une ou l’autre sorte de ces protéines puisse provoquer une réaction allergique.


Pas de panique! Relax, croque des grillons!

L‘identification d’un nouvel allergène présent chez les insectes comestibles n’est à proprement parlé pas une surprise en soi. C’est seulement le début de l’écriture “grand livre mondial des insectes comestibles” et il y’aura beaucoup de chapitres et de découvertes.

La semaine dernière, je vous parlais de propriétés insoupçonnés des insectes comestibles, aujourd’hui un nouvel allergène, que sera la suite? Peut-être une expérience culinaire?

Au final, sauf si vous êtes allergiques aux crustacés, vous pouvez continuer à savourer et partager criquets, grillons et vers de farine avec le sourire.

Flo

De formation, je suis ingénieur en environnement, Coach sportif, spécialiste en nutrition sportive et "Entotarien". Dans le domaine des insectes comestibles depuis 5 ans, je suis devenu consultant pour une ferme d'insectes, rédacteur free-lance et intervenant public dans plusieurs pays. Désormais à Shenzhen avec Livin farms pour développer le premier système d'élevage d'insectes à domicile. Je dirais que toute ma vie tourne autour du fait de manger des insectes.

Vous aimerez aussi...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *