Un produit de beauté à boire enrichi aux vers à soie.

Investi depuis plusieurs années dans le secteur des insectes comestibles, j’ai toujours été excité et curieux à l’idée de pouvoir testé de nouveaux produits innovants. Ma soif de curiosité a été bien repue, j’ai eu l’opportunité de recevoir un produit unique venant de Chine : Un produit de beauté à boire enrichi en peptides de vers à soie. C’est parti, soyons plus beaux grâce aux insectes comestibles !

beauty product silkworms peptide 3

L’utilisation traditionnele des vers à soie comme aliment, médicament et produit de beauté

Avant d’essayer ce produit de beauté innovant, il faut savoir que les vers à soie sont les insectes comestibles les plus consommésau niveau mondial. En tant qu’Occidentaux, lorsque l’on pense aux insectes comestibles, nous pensons aux grillons, vers de farine et criquets. Mais à l’échelle mondiale, les vers à soie sont bien plus souvent consommés. La nymphe des vers à soie est un sous-produit de l’industrie de la soie et un aliment très apprécié! Les nymphes sont consommées régulièrement en Thaïlande, Chine et Corée du Sud où elles sont plus connues sous le fameux nom de « Beondegi« . En Thaïlande, les nymphes de vers à soie peuvent désormais se trouver en sachets de snacks apéritifs dans les chaînes de supermarchés 7-Eleven.

Riches en protéines, vitamines et minéraux, ces insectes ont également été utilisés pour leur propriétés médicinales et thérapeutiques. L’utilisation des vers à soie dans la médecine chinoise remonte à 3000 ans. Lorsque les produits sont utilisés dans les différentes médecines traditionnelles, il est souvent difficile de comprendre l’origine de ces propriétés; mythique ou avéré ? Ces propriétés peuvent-elles être vérifiés par la science ? Dans un article précédent, j’avais écrit qu’il arrive que les propriétés des insectes comestibles peuvent provenir plus de croyances que faits avérés. Pour les vers à soie, ce sont tant les propriétés nutritionnelles que thérapeutiques de ses protéines et de ses peptides qui ont été largement étudiées.

Pas seulement utilisé comme aliments et médicaments, le cocon de ver à soie est également utilisé dans l’industrie comestique. Il est vendu comme « cocon-savon de visage » en Corée où les femmes frottent délicatement leurs visages avec ce cocon afin de bénéficier de ses propriétés raffermissantes pour la peau.

Les propriétés des peptides du ver à soie: Quand la tradition rencontre l’innovation

Les peptides sont une chaîne d’acides aminés qui composent les protéines.

En fait, l’histoire de la soie a commencé il y’a de celà 5000 ans. Alors que la princesse chinoise Xi Ling Shi se préparait une tasse de thé, un cocon de soie est tombé d’un murier dans l’eau chaude qui allait servir pour son thé. Le cocon alors a pein immergé, a commencé à se défaire.

Depuis ce jour, la soie et les vers à soie ont été utilisés par l’homme de différentes manières.
Alors que les peuples asiatique ont depuis longtemps bénéficié des propriétés thérapeutiques et nutritives du ver à soie, les scientifiques aidés des dernières avancées technologiques ont pû confirmé ces bénéfices. Différentes protéines et peptides de ces insectes ont des propriétés intéréssantes et prometteuses.

Par exemple, la séricine a un fort potentiel anti-oxydant, une activité anti-cancéreuse, permet de protéger le foie et le système gastrique et pourrait abaisser le taux de cholestérol sanguin. Deplus, il a été démontré que la séricine a un effet curatif sur le diabète.

D’après des scientifiques indiens »La séricine qui est une protéine de la soie a des applications dans l’industrie pharmaceutique et cosmétique tel que la cicatrisation, l’hydratation de la peau ainsi que des propriétés anti-rides et anti-âge.  »

Maintenant que nous sommes capables d’extraire les peptides du ver à soie, nous pouvons améliorer leur digestibilité car la chitine naturellement présente dans les insectes pourrait altérer l’absorbtion des protéines.

Chrys Mei : Un produit de beauté à boire enrichi en peptides de vers à soie

produit de beauté à boire nymphe de ver à soie

Concentrons nous maintenant sur notre produit! Le produit en question s’appelle Chrys-Mei et a été développé par le laboratoire en biotechnlogie chinois d’Avaento. Chrys Mei est un produit de beauté à boire utilisant les propriétés anti-âge des peptides de vers à soie et de collagène de poisson. Il y’a 2 versions utilisant différents agents actifs:

  1. « Anti-âge »(for night): Jus de grenade, jus de pomme, jus de myrtille, jus de framboise, jus de canneberge, jus de carottes violette, peptides de vers à soie, collagène de poisson.
  2. « Radiance »(for day): Graines de coix cuites, gruau d’avoine, fibres diététiques, peptides de vers à soie, collagène de poisson, farine de grain d’avoine, extrait de graines de coix.

Pour le moment, j’ai seulement eu l’occasion de tester le radiance.

Le packaging est magnifiquement designé dans une enveloppe, scellé par un papillon. Lorsque l’on ouvre les ailes de ce papillons, nous pouvons trouver 2 poches à usage unique de 25mL de produit. Je suppose que la version finale du produit contient chacune des 2 versions. Une mention en anglais indique les informations suivantes :

  • Non artificiel
  • Faibles en calories
  • Sans additifs
  • Sans OGM
  • Sans colorants artificiels

Mon opinion sur la boisson aux vers à soie

Pour quelqu’un qui ne mange pas d’habitude de la viande ou du poisson, ce produit a fait une entorse à mon régime alimentaire habituel. Même si celà fait 2 années que je n’ai pas consommé intentionnellement de viande ou poisson, j’ai quand même mangé indirectement et sans le vouloir nécessairement des produits issus de ces animaux. Ayant vécu plusieurs mois en Chine, je ne savais pas toujours d’où ma nourriture provenait ni avec quoi elle a été cuite.

produits de beauté vers à soie peptide 3

J’ai fait une nouvelle entorse pour vous et pour la science ! Lorsque j’ai testé le produit, je n’étais pas informé qu’il devait être dilué, je l’ai donc bu pur. Des peptides de vers à soie directement à la bouteille ou presque !

Je dois avouer que le goût est très plaisant, légèrement fruité et acidulé. Si ce n’était pas mentionné, impossible de deviner qu’on y retrouve des insectes ou du collagène de poisson.

Par rapport au packaging, je le trouve très attirant et vraiment en accord avec les standards des produits de beauté disponible sur le marché chinois. Toutes les informations dont j’ai besoin sont clairement mentionnées et mises en avant.

Je pense que ce produit pourrait avoir du succès et s’imposer sur un marché grandissant chinois. Pour l’Occident, j’émets quelques réserves.

Un facteur qui permet l’augmentation de l’acceptabilité des insectes en tant qu’aliments en Europe et Amérique du Nord vient du fait que nombreuses personnes sont déjà au courant que les insectes sont riches en protéines et consommés ailleurs dans le monde. Très peu de personnes sont au courant que les insectes peuvent être utilisés pour leurs propriétés thérapeutiques ou cosmétiques.

De plus, les européens sont de plus en plus nombreux à rechercher des produits de beauté Vegan. Ainsi, malgré les bénéfices prouvés des peptides de vers à soie, un produit de beauté contenant des insectes et du poisson pourrait être inadéquat avec les tendances actuelles du marché.

Enfin, avec la nouvelle réglementation Novel Food en Europe, une application spécifique devrait être déposée pour les peptides de vers à soie.

Je tenais à remercier Zilu Wan le CEO de Chrys Mei pour m’avoir envoyé les produits ainsi que des études scientifiques. Je lui souhaite un beau succès et j’espère voir son entreprise se développer dans les années à venir.

Si vous souhaitez plus d’informations à propos de ce produit, vous pouvez le contacter simplement et directement sur Linkedin.


Resources:

Nutrient composition and protein quality evaluation of eri silkworm (Samia ricinii) prepupae and pupae – Food Chemistry 128 (2011) 400–403 – T. Longvah, K. Mangthya, P. Ramulu.

Silkworm (Bombyx mori) and its constituents: A fascinating insect in science and research – Journal of Entomology and Zoology Studies (2017); 5(5): 1701-1705 – M, Harinatha Reddy A, Nageswari G and Venkatappa B

Silkworm Pupae (Bombyx mori) Are New Sources of High-Quality Protein and Lipid – Nutr Sci Vitaminol, 56, 446–448, (2010) – H.TOMOTAKE, M. KATAGIRI, M. YAMATOJ

Flo

De formation, je suis ingénieur en environnement, Coach sportif, spécialiste en nutrition sportive et "Entotarien". Dans le domaine des insectes comestibles depuis 5 ans, je suis devenu consultant pour un système d'élevage d'insectes en France puis en Chine, rédacteur free-lance et intervenant public dans plusieurs pays. Je suis désormais à Paris avec Jimini's où nous créeons et vendons de délicieux produits à bases d'insectes. Je dirais que toute ma vie tourne autour du fait de manger des insectes.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *